Quel avenir pour l’UMP ?

Après les primaires socialistes, tout le monde attendait l’équivalent côté UMP. En lieu et place d’un numéro de démocratie, c’est une véritable déchirure politique qui a fêlé l’UMP. Après une journée dantesque, Jean-François Copé a finalement été élu président de l’UMP avec 50,03% contre François Fillon.   Publicités