Auto-entreprise : le régime vacille

Né en 2009, le régime de l’auto-entrepreunariat représente un eldorado pour certains. Mais le gouvernement souhaite limiter à quelques années le bénéfice de ce régime, lorsqu’il est utilisé pour exercer une activité principale. Le but est clair : favoriser la création d’entreprises classiques, à plus fort potentiel de croissance. Mais est-ce réaliste ?