L’allocation de rentrée scolaire augmentée de 25%

Elle était attendue par près de 3 millions de foyers. L’allocation de rentrée scolaire va être versée à partir de ce mardi, d’après les Caisses d’allocations familiales. Cette année, l’ARS a été revalorisée de 25%.

Près de cinq millions d’enfants vont pouvoir penser sereinement à la rentrée. Dès aujourd’hui, les premiers parents vont commencer à recevoir l’allocation de rentrée scolaire (ARS), destinée à aider à couvrir les dépenses liées à la rentrée. Achats d’un nouveau cartable et de fournitures vont donc pouvoir réellement commencer pour près de trois millions de foyers français à revenus modestes, sous condition de ressources. Elle concerne les enfants scolarisés entre 6 et 18 ans ; les jeunes de 16 à 18 ans doivent eux fournir un justificatif de scolarité ou d’apprentissage.

356 euros pour des enfants en primaire

D’après les statistiques de la Caisse nationale des allocations familiales (Caf), 2,8 millions de foyers ont bénéficié l’an dernier de cette allocation, créée en 1986. Coût global de la mesure : 1,49 milliard d’euros. D’environ 300 euros, l’allocation a été versée aux parents d’environ 4,8 millions d’enfants. Mais la campagne présidentielle est passée par là et François Hollande a appliqué l’une de ses promesses : la revalorisation de 25% de cette aide. Résultat, elle passe de 284,97 euros pour les 6-10 ans à 356,20 euros. Pour les 11-14 ans, le montant grimpe de 75 euros, atteignant les 375,85 euros ; 388,87 euros au lieu de 311,11 pour les 15-18 ans. Mais cette hausse est-elle réellement justifiée ? Selon une estimation du ministère de l’Éducation nationale, rendue publique le 20 août, l’inflation sur les produits scolaires ne serait « que » de 1,9% par rapport à l’année dernière. Une hausse « modérée » et « comparable à celle de l’inflation globale pendant la même période, ainsi qu’à celle observée entre les rentrée 2010 et 2011 » précise le ministère dans un communiqué.  Dans le détail, la papeterie, le matériel et les accessoires de rentrée auraient augmenté de 1,9% et les cartables d’1%. La hausse la plus notable concerne les vêtements dits scolaires : 2,3%. Pourtant, l’Association Familles de France évoque, elle, une hausse légèrement plus forte de +2,9% pour un enfant entrant en 6ème, soit 192,82 euros.

Responsable et économe

Nadine Morano estime que cette promesse électorale n’aura pas que des effets positifs sur les familles… et sur les finances du pays.

Mais avec l’ARS, le gouvernement veut aller plus loin en promouvant «  des pratiques d’achats de fournitures scolaires plus responsables et plus économes » . Dans cette optique, le communiqué précise qu’une « liste de référence des fournitures scolaires est diffusée cette semaine dans le cadre de la circulaire relative à l’information des parents pour la rentrée 2012-2013 et par le biais des sites internet de l’éducation nationale au niveau national, académique et des établissements ». Une liste qui comporterait tout le matériel jugé suffisant pour suivre les enseignements. L’objectif est clair : modérer les achats de rentrée.  Selon une étude de l’institut GFK parue début août, le prix moyen des fournitures scolaires est resté quasi stable sur les quatre dernières années. Ainsi, entre 2008 et 2012, l’augmentation de prix pour les stylos, crayons et autres feutres s’établit à 3 centimes d’euro quand celle de la colle et des adhésifs atteint 6 centimes d’euro, selon l’institut, basé sur  5.800 grandes surfaces françaises.

Nadine Morano opposée à cette revalorisation

Mais cette revalorisation de l’allocation scolaire ne plaît pas à tout le monde. Outre les parents qui s’étonnent d’une somme si importante pour des enfants seulement en primaire et ceux qui craignent l’utilisation de ces sommes pour l’achat de produits high-tech notamment (« Tiens, ils augmentent l’Allocation Rentrée Scolaire… J’en connais qui vont être heureux de la sortie du nouvel iPhone ! » ironise ainsi un Twitternaute, Kid), c’est Nadine Morano (UMP) qui est montée au créneau, lundi soir, sur Europe 1. L’ex-ministre en charge de la Famille estime qu’« en un quinquennat » la mesure coûterait « 1,8 milliards d’euros« . Avant d’ajouter que « les familles seront d’abord contentes de la revalorisation de l’allocation de rentrée scolaire » mais ce sera autre chose « quand elles feront les additions et les soustractions » car « si l’on dépense 1,8 milliards sur un quinquennat, il ne reste plus grand chose pour faire quelque chose à côté ». D’autres, comme Lionnel Luca (sur Twitter) recommandent un versement « sous forme de bons d’achats uniquement réservés à son objet et non en argent« , pour éviter les dérives.

Advertisements
Comments
4 Responses to “L’allocation de rentrée scolaire augmentée de 25%”
  1. Paul dit :

    Je pense pareil que Lionnel Luca, l’intégralité de cette somme n’ira jamais dans les fournitures, dans aucun foyers. Une partie oui, probablement, mais pas tout. Après, de l’argent dépensée peu importe où ça fait toujours tourner l’économie mais bon… J’ai surtout l’impression qu’avec cette aide l’Etat essaie de s’acheter la paix en ce qui concerne le surcoût de la rentrée dans les budgets. De l’argent contre des voix, c’est politiquement rentable il faut croire !

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] les règles de grammaire, poser des multiplications ou travailler le rythme… à une semaine de la rentrée, il règne une ambiance studieuse dans les salles de classe du collège Marcel Pagnol, à Valence. […]

  2. […] ne bénéficie pas de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) car ses revenus sont trop élevés. Alors, même si Julie a vendu ses livres de première, « […]

  3. […] tour à tour l’encadrement des loyers, la loi sur le harcèlement ou l’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire, la Maire au franc parler a beaucoup parlé de politique générale et estime que « […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :