Les prix n’ont pas évolué en juin

Les derniers chiffres de l’INSEE sur les prix à la consommation sont tombés ce matin et ils sont restés stables en juin même s’ils augmentent de 1,9 % sur l’année. Baisses et hausses se compensent : les prix de l’énergie diminuent, tandis que, pour des raisons en partie saisonnières, les prix de l’alimentation et des services liés au tourisme augmentent.

Première constatation qui a fait plaisir au portefeuille, les prix de l’énergie ont diminué de 2,1 %, après -1,5 % en mai et malgré une hausse +3,3 % sur un an. Dans le sillage du recul des cours du pétrole brut, les prix des produits pétroliers baissent (-3,5 % ; +3,3 % sur un an). Des changements tarifaires expliquent également la hausse des prix des automobiles neuves (+0,2 % ; +2,8 % sur un an). Avec le début de la saison estivale  les prix des hébergements de vacances, de l’hôtellerie et des transports aériens (+5,5 %) augmentent . À rebours, et de façon habituelle au mois de juin, les prix des voyages touristiques tout compris diminuent (-12,5 % ; -0,6 % sur un an). Des augmentations sont enregistrées sur les prix des services d’entretien de véhicules personnels (+1 % ; +3,2 % sur un an) et sur ceux des services paramédicaux (+0,7 % ; +0,7 % sur un an).

Des soldes plus tardifs expliquent l’augmentation des prix dans l’habillement

Une nouvelle réglementation pour les livres explique l’augmentation des prix.

L’inflation a bien été remarqué et pour cause, les prix de l’alimentation ont augmenté de 0,4 % en juin et de +3,2 % sur un an. Après une hausse de 3,0 % en mai, les prix des produits frais continuent leur progression (+2,9 % ; +7,8 % sur un an). Des conditions climatiques défavorables à la production expliquent, en grande partie, la hausse des prix des fruits frais (+11,8 % ; +9,6 % sur un an). A contrario, de façon saisonnière, les prix des légumes frais diminuent (-2,8 % ; +8,8 % sur un an). Dans le sillage de la hausse des cours des matières premières alimentaires, les prix des produits à base de sucre s’accroissent (+0,4 % ; +4,1 % sur un an). Sont également en hausse les prix des fruits surgelés. Par ailleurs, alors que les prix des eaux minérales et de source sont en baisse, en raison de promotions, les prix des boissons gazeuses, jus et sirops sont de nouveau en hausse (+6 % sur un an).

Les prix des produits manufacturés sont également en légère hausse (+0,1 % ; +1 % sur un an). Les prix de l’habillement et des chaussures augmentent de 0,6 % (+4,0 % sur un an), en touchant particulièrement la lingerie, alors qu’ils diminuaient de 1,0 % en juin 2011 : en cause, le démarrage des soldes d’été 2012 une semaine plus tard que l’an dernier. De même, les prix des meubles et articles d’ameublement augmentent, comme ceux de la maroquinerie et des articles de voyage (+0,5 % ; +4,4 % sur un an).

Les prix des livres augmentent de nouveau (+0,3 % ; +2,9 % sur un an), en lien avec la hausse de la fiscalité sur ces produits. Ceux de l’horlogerie, bijouterie et joaillerie continuent de croître (+0,2 % ; +10,4 % sur un an). A contrario, de façon saisonnière, sont en baisse les prix des équipements de sport, de camping et de loisirs de plein air (-0,2 % ; +1,3 % sur un an) et ceux des jeux et jouets.

Publicités
Comments
2 Responses to “Les prix n’ont pas évolué en juin”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Les prix n’ont pas évolué en juin […]

  2. […] le contexte actuel, entre crise économique, problèmes d’accès aux soins et manque chronique de personnel dans les hôpitaux, il peut […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :