Transports en commun : cinq projets phares pour l’agglomération lyonnaise

A l’aube de l’été 2012, le syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise (SYTRAL) fait le point sur les grands travaux structurant Lyon. Quatre  projets de prolongement de lignes de tramway (T1, T2+, T3 et T4) et du métro B doivent améliorer l’offre et le maillage du réseau TCL.

La future gare d’Oullins.

Les Lyonnais l’attendent depuis un moment et avec le développement de Confluence, quartier dont la popularité a été boostée par le prolongement de la ligne de tramway T1 de Perrache à Montrochet en 2005 et avec l’ouverture du centre commercial, son prolongement devenait inévitable : la ligne B du métro devrait effectuer son terminus à la gare d’Oullins (dans laquelle transitent 20 000 voyageurs chaque jour), le 11 décembre 2013. Unique chantier de métro du plan de mandat 2008– 2014, le prolongement de la ligne B de Stade de Gerland a été lancé en 2005 et, sept ans après, le tunnel sous fluvial du futur métro a été creusé et la pose des voies est terminée dans le tunnel.

Prochaine et dernière étape, qui devrait durer jusqu’à la fin 2013 : les travaux de raccordement et d’essais des équipements (ventilation, courants forts et faibles, voie ferrée…) qui nécessiteront l’arrêt de l’alimentation électrique sur une partie de la ligne B. Ainsi, du 5 juillet au 31 août, la ligne B sera arrêtée à partir de 21h de la station Jean Macé à la station Stade de Gerland. Un service de remplacement avec bus sera mis en place. Attention toutefois, la ligne ne fonctionnera plus à partir de 21h entre le 13 et le 17 août, remplacée là-encore par des bus. Elle fonctionnera en revanche dans son intégralité pendant les soirs de match au stade de Gerland. Il reste donc un an et demi au SYTRAL, société exploitante des Transports en Commun Lyonnais (TCL) pour finaliser ce projet de 222 millions d’euros qui pourrait représenter une véritable alternative à la voiture, permettant de rejoindre la Part-Dieu en 15 minutes. Des connexions entre le métro, le train, le bus et la voiture grâce à la construction d’un pôle multimodal et de deux parcs relais de 450 places seront également réalisées. La Ville espère ainsi réduire de 15 500 le nombre de voitures circulant dans l’agglomération. À l’occasion de son prolongement, la ligne B deviendra intégralement automatique, avec la mise en place de nouvelles rames. Le SYTRAL réfléchit également à étendre encore cette ligne de métro vers le pôle hospitalier Lyon Sud.

Prolongement du tramway T1 jusqu’à Debourg

Le métro B devrait croiser la future ligne de tramway T1, qui relie pour l’instant le quartier de Montrochet à la Doua (IUT Feyssine). Le secteur étant en plein essor et l’aménagement de la phase 2 du projet urbain lancé, une nouvelle offre de transport s’avérait nécessaire. Le T1 va bientôt connaître une nouvelle étape dans son déploiement : son prolongement jusqu’à Debourg, maillon essentiel pour le sud de l’agglomération. Dès 2014, les quartiers de Gerland et de la Confluence seront ainsi reliés par le pont Raymond Barre, dédié aux modes doux et au tramway. Quatre nouvelles stations rythmeront donc le tracé : Musée des Confluences, Halle Tony Garnier, ENS Lyon et Debourg. Une cinquième station, Le Champ, sera prédisposée entre les arrêts Hôtel de Région-Montrochet et Musée des Confluences, pour être exploitée plus tard. Mais l’heure est aujourd’hui aux travaux : en juillet, le cours Charlemagne (2e) passera à une voie de circulation dans chaque sens, même chose pour l’avenue Debourg dont les travaux débuteront en direction de l’ouest (Rhône) puis de l’Est (station Debourg). La rue Vuillerme subira le même sort à partir d’août dans le sens Nord-Sud, quand une déviation sera faite dans le sens Sud-Nord. Les travaux du Pont Raymond Barre ont pour leur part déjà commencé en avril dernier pour la rive gauche. La rive droite sera aménagée dans le courant de l’été et une dizaine de journées de bétonnage auront lieu entre la mi-octobre et mars 2013, entraînant la neutralisation de deux voies de circulation sur le pont Pasteur. Le pont Raymond Barre devrait être livré en novembre 2013, permettant la mise en service de la nouvelle ligne T1 en février 2014, après les premiers essai fin 2013. Le projet de 64 millions d’euros aura nécessité quatre ans de travaux pour permettre le transport de 4 900 voyageurs supplémentaires par jour. Le tramway devrait mettre en moyenne sept minutes pour aller jusqu’à Debourg.

La ligne T3 devrait être amenagée pour faciliter l’exploitation commune des rails avec le Rhônexpress.

Eurexpo voit arriver son tram

La navette 100 ne sera plus la seule à circuler jusqu’à Eurexpo et il sera possible, dès la fin de l’année, de se rendre jusqu’au parc d’exposition et centre de congrès même en dehors des temps de salon. Le prolongement du tramway T2 jusqu’à Eurexpo est en fait un débranchement de la ligne T2 après la station « les Alizés » de Bron. Durant les travaux, le projet de 60 millions d’euros s’appelait T2+. Dès novembre, la ligne mettra dix-huit minutes pour circuler entre Grange Blanche et Eurexpo sous le nom de T5, avant d’être prolongée jusqu’au rond point René Cassin à Chassieu en 2014. Avec une fréquence de dix minutes en moyenne en heure de pointe, cette desserte nourrit un triple objectif : de nombreux équipements du centre ville de Bron pourront bénéficier du tramway qui concernera directement plus de 7 000 habitants, 1 400 lycéens et 4 500 employés ; des secteurs à forte activité économique comme le Parc d’activités du Chêne et la place Curial seront favorisés ; Eurexpo et son million de visiteurs annuel sera enfin desservi tout au long de l’année. Le tramway propose une alternative à un accès routier au site et devrait permettre de désengorger le secteur et de réduire les nuisances liées au trafic. Les premiers essais du tramway T5 devraient être effectués dans les nuits des 6, 7, 16, 21, 22 et 24 août. Chaque semaine jusqu’à la mise en service, des essais auront
lieu de 9h à 16j d’Alizés et Eurexpo.

Deux projets pour le T3

Le Grand Stade devrait être accessible via une rame du T3 venant de la Soie et de Meyzieu ZI.

Le premier projet est l’aménagement de la ligne T3 pour faciliter l’exploitation commune avec le Rhônexpress. La ligne de tramway T3, qui emprunte l’ancienne ligne de Chemin de Fer de l’Est lyonnais et relie la Part-Dieu à la Zone industrielle de Meyzieu depuis 2006, compte en moyenne 31 000 voyages quotidiens. Depuis 2010, le T3 accueille le Rhônexpress, qui relie l’aéroport Lyon Saint-Exupéry à la Part-Dieu, sur son infrastructure. Si le dispositif fonctionne relativement bien, des aménagements restent nécessaires pour faire face à l’accroissement du trafic et notamment à la saturation du parc relais de Meyzieu ZI et Meyzieu Gare et à la surfréquentation de la ligne aux heures de pointe (un tram toutes les dix minutes en heure de pointe alors que le T3 est l’un des seuls moyens de se rendre relativement rapidement au pôle multimodal de la Soie à Vaulx-en-Velin). Sont aussi évoquées la fiabilisation de l’exploitation commune avec l’utilisation de Part-Dieu Sud (îlot Millon) – comme terminus en cas d’incident d’exploitation, comme point de régulation après le prolongement du T4 prévue fin 2013 –, le redressement du tracé du T3 pour accueillir le prolongement de T4 et l’amélioration de la desserte des grands équipements de l’Est de Lyon, pour accompagner le dynamisme de développement de cette partie de l’agglomération. Trois grands chantiers seront donc conduits simultanéments et devraient être finis en juillet 2013 :

  • le plus gros chantier, Part-Dieu Sud, où il faut « redresser » le tracé de T3 qui contournait l’ancien ilot Millon et aménager une nouvelle plate-forme en créant une zone de manoeuvre, une aire d’attente et un quai. La conséquence de ce chantier est l’interruption du service pendant quatre semaines, du 13 octobre au 11 novembre. Des services de remplacement en bus relais seront proposés pour les lignes T3 et Rhônexpress depuis la Part-Dieu et La Soie.
  • Vaulx-en-Velin la Soie où il faut créer deux nouveaux quais, impactant la circulation dans le pôle d’échanges.
  • Meyzieu ZI, qui doit accueillir un prolongement sur 400 mètres de la ligne et un nouveau quai.

Le deuxième projet, plus sensible, touche au Grand Stade, qui devrait être construit sur le site du Montout à Décines. Il s’agit de créer un débranchement de la ligne T3 sur 600 mètres environ pour desservir le stade en dix minutes à partir de la Soie ou de la ZI de Meyzieu. Les quatre voies partiraient en direction du Sud pour s’arrêter face à l’entrée principale du Grand Stade. Des services spéciaux devraient être organisés depuis la Part-Dieu, La Soie et Meyzieu ZI pour acheminer environ 10 000 spectateurs en deux heures pour l’aller et environ une heure pour le retour. Le projet comporte la construction d’un ouvrage d’art qui permettra le passage, en trémie, de l’avenue Jean Jaurès (2×2 voies) à Décines. Ainsi la circulation automobile passerait sous la plateforme du tramway. Les travaux doivent démarrer cet été et devraient durer moins d’un an et demi.

T4, le « trait d’union »

Dernier grand chantier du SYTRAL, la ligne de tramway T4 qui accueille 32 000 voyageurs chaque jour. Première ligne offrant une liaison nord-sud sans passer par l’hypercentre, son prolongement va permettre de relier Jet d’eau – place Mendès France à la station Thiers Lafayette du T1, dans le prolongement de la Part-Dieu Villette. La nouvelle infrastructure sera exploitée jusqu’au campus de la Doua mais sera aussi la première à emprunter les voies d’une autre ligne, la T1, pour renforcer l’offre de transports entre la Part-Dieu et la Doua. T4 phase 2, « le trait d’union », devrait renforcer le maillage du réseau: connexions avec ligne A et B du métro, lignes de tramway T1,T2,T3 et Rhônexpress, les lignes C1, C2, C3, et enfin avec la SNCF. Trois ans de travaux auront été nécessaires pour la création de trois nouvelles stations et d’une piste cyclable bidirectionnelle dont la mise en circulation devrait être effective en novembre 2013.

Publicités
Comments
2 Responses to “Transports en commun : cinq projets phares pour l’agglomération lyonnaise”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] 2013 ; au « redressement » du tracé du T3 pour accueillir le prolongement du tramway  T4. L’amélioration de la desserte des grands équipements de l’Est de Lyon doit également accompagner le dynamisme de développement de cette partie de […]

  2. […] les coûts d’exploitation que les recettes obtenues. Le Sytral s’emploie donc à terminer son plan de mandat 2002 (renforcement de la ligne C3 Bonnevay/St-Paul, extension du métro B à Oullins) puis celui de 2009 […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :