Patricia Fagué, métier : journaliste, passion : enquête

Elle ne connait pas le monde sordide des affaires politico-financières. L’investigation, elle l’a découvert au détour de son premier boulot : l’émission « Perdu de vue ». Pendant huit ans, elle cherche des personnes disparues. Un travail d’investigation à part mais qui la suit. Quatorze ans après l’émission, elle continue ses recherches à travers son site. 

 

 

Après huit ans pour l’émission « Perdu de vue », Patricia Fagué a monté son propre site pour rechercher des personnes disparues

Enquêter, fouiner, chercher, recouper, vérifier. La rengaine est toujours la même. Quotidienne depuis vingt-et-un ans. Patricia Fagué est journaliste d’investigation. Mais sur son CV, pas de révélations ni d’affaires. Seulement des milliers de personnes disparues retrouvées. Et n’allez pas lui dire que ce n’est pas de l’enquête. « Je me sens aussi utile que celui qui a révélé l’affaire DSK » clame-t-elle. La jeune fille issue d’une famille soudée qui, à 24 ans, découvre l’enquête par hasard, au détour d’un stage chez TF1, ne la quittera plus. De ses huit ans passés à « Perdu de vue », animé par Jacques Pradel de 1990 à 1997, elle ne garde que des bons souvenirs. « C’était un autre monde pour moi, ça me paraissait improbable ! Enquêter, imaginer des choses, j’avais les réflexes de l’enquête. Et le côté mystérieux m’intriguait tellement ! » Celle qui rêvait d’être comédienne et de télé sera finalement journaliste d’investigation. Et à 44 ans, le sourire en coin et l’œil toujours malicieux, Patricia Fagué ne regrette pas son choix de l’époque.

Un petit bout de caractère

Le monde des « affaires » ? Elle n’a pas d’opinion dessus. Les méthodes utilisées par ses confrères enquêteurs ? « Tant que c’est du journalisme, je préfère ça à ceux qui pipent leurs reportages. Quelles que soient les méthodes, l’essentiel est d’aller chercher la vérité. » Un adage qu’elle applique sans complexe. Pour retrouver le nom d’une fille née sous X, elle fait le truc « le plus fou » de sa carrière : se déguiser en médecin pour accéder aux archives de l’hôpital. Ses sources ne sont ni détectives ni policiers mais entreprises ou organismes sociaux. La rouquine n’a qu’une quarantaine de dossiers toujours en suspens, presque quinze ans après l’arrêt de l’émission. Et pour cause, elle ne lâche rien, quitte à passer quatre ans et demi sur une enquête : une mère qui abandonne sa fillette à son mari violent et à la nounou. « Un an après, elle envoie une carte postale d’Amérique latine où elle dit se marier prochainement. Je fais des recherches sur le nom de l’église qu’elle donne, je m’envole pour la retrouver alors qu’en fait, elle n’avait pas bougé de Suisse. C’était une mise en scène incroyable ». Des souvenirs, elle en a à la pelle. Alors quand l’émission s’arrête, Patricia sort un livre, Disparus ? Comment les retrouver et, sollicitée régulièrement par des familles, finit par ouvrir un site. « C’est un hobby, une passion, j’ai besoin de ça pour me sentir utile, c’est tellement important. » Aujourd’hui, elle déplore qu’aucune autre émission n’ai saisi l’opportunité. Mais de sa carrière, elle n’a aucun regret. Pas même les séjours loin de ses proches. Une vie familiale sur laquelle, humble, elle ne s’épanche pas. Elle se contentera d’admettre qu’elle n’a jamais eu de plan de carrière et qu’il a fallu jongler pour concilier vie familiale et vie professionnelle, « comme dans tous les métiers ». •

Advertisements
Comments
13 Responses to “Patricia Fagué, métier : journaliste, passion : enquête”
  1. constancin dit :

    je veux juste demander à Patricia Fagué si elle peut m’aider à retrouver un demi-frère ou une demi-soeur inconnu ; merci Annick

  2. CLERGEAU Nathalie dit :

    votre métier a l’air passionnant, j’aimerais rentrer en contact avec vous pour en savoir plus.
    Merci. Nathalie

  3. SEGUIN dit :

    Bonjour , J’ai vu,hier soir, l’émission « recherche origines desespérément sur chérie 25…et ai pensé à mon mari qui n’a jamais connu son père,Il est l’enfant d’une union entre une infirmière et un soldat américain et fut conçu début juillet 1945.Nous n’avons aucune information sur cet homme,seulement une photo.Je reste à votre disposition.Dans l’espoir de votre réponse,recevez mes salutations distinguées.Madame Seguin

  4. grillet dit :

    Bonjours, ces pour mon ami qui recherche son père biologique il s appelle David Roques né a Bordeaux en 1970 merci de me répondre qui connaisse enfin son père biologique cordialement marjorie

  5. LECLERCQ dit :

    Bonjour, j’ai regardé vos émissions que j’apprécie, je suis à la recherche de mon demi-frère que je ne connais pas cela va faire 40 ans déjà, mon père ne l’a pas reconnu, je n’ai qu’une photo de lui mais très jeune, son nom et son prénom aussi mais je n’ai pas entièrement sa date de naissance. Mon père a reçu quelques lettres mais par la suite plus de nouvelles de lui. Il a deux enfants que j’ai su récemment par ma demisoeur! Il est né à Paris en 1973 ou 1974, en 1997 Il résidait à Annecy. C’est tout ce que je sais. J’espère que vous pourriez m’aider car le temps passe très vite!Dans l’espoir de vous rencontrer , recevez mes sincères salutations. Mme Leclercq.

  6. poulain solen dit :

    Bonjour, je suis a la recherche du papa de ma soeur, je n’ai que son nom (pas sur de l’orthographe et son prénom) je sais qu’il habiterait en seine et marne. Je ne sais pas comment faire mes recherches, pouvez vous m’aider ou me conseiller?
    Cordialement
    Solen poulain

  7. jean-claud dit :

    Bonjour un jeune homme ma dit que vous pouvez m’aider a retrouver mais parent je les s.est pas connu j.ai 44 ans depuis que j.ete tout bébé on ma mie a la dasse sa fait 44 ans que je cherche mais parent car je trouve sa normal de les retrouver esceque vous pouvez m’aider a les retourvait sa serait le plus beau cadeaux con pourait maufrire ma mère sapel renée et elle et nee en 1947 et mon père jean-pierre sciet il et nee en 1947 je vous laisse mon numéro 0545323935 ou le portable 0698389379 voila j’espère que vous pourait m’aider Mercie cordialement

  8. jean-claud dit :

    Excuser moi le non de famille de ma mère et giacomin renée-jeannine

  9. vrithof dit :

    Bonjour

    J’ ailerais savoir si Patricia Fagué et son équipe s’ occupe toujours de rechercher des personnes disparues svp ?

  10. ROMARICGILLES dit :

    JE CHERCHE DESEPERENT UNE MAIS PERDU DE VUE PORTER DISPARUIE CHEVAUX RARSTA BOB MARLKEY ELLES PORTES DESLUNETTES SUPERES BELELS ET MIGNOGNE JAIMERAIS LA RETROUVER ELLES HABIATAIT ALA REUNION NOUS ETION DANSLE MEME VILLAGES ET DEPUIS PLUS AUCUNE SIGNE DEVIE NI MEME UN CONTACTE DEPUIS JE SOUHAITES DE TOUS COEUR POUVOIRE LA REVOIRE DANSLESPOIRES DUN CONTACTE DEPERE MEDECIN ET DE MERES INFIRMIERE LIBERALES SOIT ALA REUNION LA OU JE RESIDE EN CEMOMENT ET DEPUIS PEUT ETRES PARTIE ENFRANCE NE DONANT PLUS AUCUN SIGNES DE VIE NI MEME UN MOT UNE LETTRES ENFENT ADOPTER AUX RANWDA
    ROMARICGILLES@YAHOO.FR ELLES SE RECONNAITARS PAR SON LOOK ELLES DESSIN SUPERE BIEN COMMES INFOS

  11. RANO Sylvie je suis au rue Auguste Beau 92400 dit :

    Madame je suis très intéressée par vos services et aimerai vous contacter , mais comment ??
    Je suis à la recherche de mon père depuis près de 45 ans maintenant . Vous êtes mon grand espoir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :