Les Ecrans du Doc s’installent au Toboggan

Pendant cinq jours, le Toboggan (Décines) accueille huit films documentaires sur des sujets qui font débat.

« Là où la télé produit de l’oubli, le documentaire fabrique de la mémoire, de l’intériorité« . Thierry Garrel, l’ancien directeur de l’unité documentaire d’Arte, estime que le documentaire est l’occasion d’un partage. C’est ce que propose la deuxième édition des Ecrans du Docs, qui se termine demain. Installées au cinéma Toboggan (Décines) depuis le mardi 22 novembre, ces rencontres de cinéma d’art et d’essai se réclament vecteurs de questionnements autour des grands débats actuels. Réalisateurs, sociologues, journalistes, enseignants et membres d’associations militantes s’associent au projet pour débattre de la résistance collective, du féminisme, du 4e âge, du rôle des médias ou encore des révolutions arabes.

Parmi les huit films documentaires présentés, Point(e) d’Actu s’intéresse aux Nouveaux chiens de garde, premier long métrage de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat, cinéastes engagés. Une réflexion de deux heures moins le quart, projetée en avant première, sur le rôle des médias aujourd’hui. La presse se proclame contre-pouvoir. Mais qui la possède ? Comment fonctionne-t-elle ? Pourquoi ses principaux acteurs sont-ils devenus des évangélistes du marché ? En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi. Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, Les Nouveaux Chiens De Garde vise à dénoncer cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, se prétend contre-pouvoir démocratique. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d’une information produite par des grands groupes industriels.

Infos pratiques : 

Les Nouveaux chiens de garde, G. Balbastre et Y. Kergoat

Vendredi 25 novembre à 20h30 – Cinéma Le Toboggan (Décines)

Programmation complète sur le site du Toboggan

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :