Melting Pot : Bouillon de culture

Le Foyer de Chateauneuf représente un carrefour des cultures grâce aux cinq communautés qu’il réunit (trois écoles, Grand Foyer et Saint Joseph) mais aussi par la quantité d’étrangers qui séjournent au Foyer, apportant leur touche culturelle.

 

L'école pour filles du Foyer de Charité est le premier bâtiment à avoir été construit.

Peu ont ce privilège, Chateauneuf l’a trois fois : avoir une école dépendante du Foyer. Avec près de 500 élèves réparties de la primaire au lycée, l’école de filles, prémisse du Foyer, a bien évolué depuis les sept élèves de 1934. Le Foyer a ensuite créé une école de garçons sur le même principe : deux classes de vingt à vingt-sept élèves par niveaux avec une messe obligatoire par semaine. « A partir du lycée, les élèves s’inscrivent à l’école parce qu’elles l’ont choisi » affirme Ségolène Lerebours, responsable de classe et de la communauté de l’école de filles. Car les trois écoles (comprenant le lycée technique les Mandailles) regroupent des membres de la communauté, comme le Foyer, qui vivent à un rythme différent : « Nous adoptons un rythme scolaire en partageant les messes et les prières avec les élèves et le week-end, nous vivons plus avec le Foyer » continue Ségolène Lerebours. Pourtant, l’école de filles ne vit pas indépendamment du Foyer et partage certains moments liturgiques de la vie de retraitants. Et du côté des filles, rencontrées à l’office du lundi soir, l’ambiance semble bonne. La messe n’empêche pas sourires, copinage et regards complices entre Solène, Victoire, Maguelone et Maddelen, toutes élèves en seconde. « J’ai choisi d’être là mais je veux partir l’an prochain pour aller en ES, filière qui n’existe pas ici. Et puis, j’ai besoin de changer d’air » confie Maguelone, originaire de Genève. Ces élèves apportent un coup de jeune dans une communauté vieillissante. Car beaucoup, à l’instar de Marie-Renée, estiment que « ça manque de jeunes prêtres et de jeunes membres ». Un mal que le père Emmanuel François considère comme propre à l’Eglise dans son ensemble.

Huit nationalités, un Foyer

Une poupée chinoise est exposée sur une longue table pleine d’objets du pays du Soleil Levant, le long du couloir menant au sanctuaire.

Alors, un déficit de jeunes, certainement, mais qui se balance par une large diversité culturelle, privilégiée au moment des repas. A une table du midi de l’Ascension, quatre membres sur huit français, dont une réunionnaise. Manuela explique dans un français chantant qu’en Italie, les ne se mangent pas avec une qu’elles ont meilleur goût. « Peut-être que ça vient du blé… Comment dit-on blé en italien Manuela ? » Les discussions s’agrémentent des petites anecdotes de chacun. L’argentine Gracia Maria, surnommée Kika, rit avec le père hollandais Van Hooren de la différente façon de manger des fraises pendant que les autres cherchent la traduction de « chantilly » en italien. Mais les repas ne sont pas les seuls lieux d’échanges culturels. Le long des couloirs se découvrent de grandes tables garnies d’objets divers : instruments de musique, peaux, poupées ou masques. Lors de chaque voyage dans un Foyer, le père Michon, Jean-François ou François, qui l’accompagnent, ramènent des éléments de culture avec eux. Entre deux cuillerées, François confie adorer la Chine et explique que « les Foyers sont représentatifs de la région où ils sont implantés. Un Foyer chinois peut ressembler plus à un Foyer d’un pays limitrophe qu’à un autre au fin fond de la Chine ». Et Paloma d’écouter les récits d’ailleurs de François, qu’elle a sans doute déjà entendu dix fois.•

A lire aussi : 
 Vie quot’ : Au travail dans une fourmilière sexuée
– De Marseille au Chili, portrait d’une membre de Foyer
– Marthe Robin, fondatrice des Foyers
– Interview du père Michon : « Notre priorité n’est pas le look »
– Religion : l’Ascension, un jour comme les autres ?
– PORTRAIT : Marie au chevet d’une Ange
– Retraite : Prière et silence au programme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :